Falcon Heavy, les secrets d’un lancement réussi pour Space X

Falcon Heavy a décollé sans encombre de Floride (Etats-Unis) ce mardi. La fusée « la plus puissante du monde » Elon Musk, patron de Space X, a gagné son pari. Ce décollage a été diffusé en temps réel sur les réseaux sociaux.

La Falcon Heavy a décollé avec succès ce mardi de Cap Canaveral en Floride (Etats-Unis). En raison du vent à haute altitude, 20% supérieurs au maximum préconisé, l’opération a été repoussée deux fois. Finalement, la fusée « la plus puissante du monde » s’est arrachée de son pas de tir à 15H45 (20H45 GMT) pour rejoindre l’espace.

« Starman » au volant d’une Tesla

Elon Musk avait décidé de marquer le coup. Le patron de Space X avait installé un mannequin en combinaison spatiale sur la coiffe de Falcon Heavy. Le pantin a été baptisé « Starman ». Coude à la portière, il se tient au volant du propre roadster électrique Tesla rouge d’Elon Musk. La voiture diffuse en boucle la chanson Space Oddity de David Bowie.

Une petite plaque fixée sur le tableau de bord indique « fabriqué sur Terre par les humains ». Vers 5 heures du matin (GMT), la voiture a dépassé l’orbite de Mars. « J’adore l’idée d’une voiture dérivant apparemment à l’infini dans l’espace et qui sera peut-être découverte par une race extraterrestre dans des millions d’années », avait déclaré Elon Musk l’an dernier.

Un grand défi technologique

Pendant 5 heures, les internautes ont pu suivre en direct le voyage de « Starman ». Avec cette double promotion pour Space X et Tesla, Elon Musk fait d’une pierre deux coups. Le coupé électrique ne pèse pas bien lourd pour la Falcon Heavy. La fusée peut lancer deux fois plus de charge utile (63,8 tonnes) que sa concurrente la plus puissante, la Delta IV Heavy.

Elon Musk promet cette performance pour trois fois moins cher. De quoi offrir à la Nasa une alternative nationale. Space X espère décrocher des contrats, qui permettront aux Américains de se passer de l’aide des Russes et de leur vaisseau Soyouz pour envoyer des hommes dans l’espace. Initialement prévue en 2013, l’Odyssée de « Starman » est un défi technologique.

Falcon Heavy mesure 70 mètres de haut. Avec 2 boosters latéraux et 27 moteurs Merlin, elle génère une poussée de plus de 2.500 tonnes, l’équivalent de 18 Boeing 747 ! Elon Musk a déjà indiqué qu’il enverrait des hommes sur la Lune et sur Mars grâce à une future « Big fucking rocket » (littéralement « putain de grosse fusée »). La Falcon Heavy n’est qu’une étape.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s